Le studio d'animation toulousain TAT Productions sort son premier long-métrage

 |   |  666  mots
Les As de la jungle sort en salles ce mercredi 26 juillet en France.
Les As de la jungle sort en salles ce mercredi 26 juillet en France. (Crédits : TAT productions, SND – Groupe M6, France 3 Cinéma, Master Films / 2017)
Après le succès retentissant de la série TV, le studio d'animation toulousain TAT Productions a adapté l'univers des As de la jungle pour un long-métrage en salles ce mercredi 26 juillet. Les droits du film sont déjà vendus dans 50 pays, une performance rare pour une oeuvre française.

En se promenant dans les rues de Toulouse, impossible de passer à côté des affiches du film Les As de la jungle . "À Paris, l'affichage est trois fois plus important. Le distributeur a dépensé un million d'euros pour la promotion du film. On a le droit à une sortie à l'américaine", glisse Jean-François Tosti, cofondateur de TAT Productions.

Fondée en 2000, la société toulousaine a connu un succès mondial avec la série TV Les As de la Jungle à La Rescousse. Diffusée sur France 3 pour l'Hexagone, elle s'est exportée dans près de 200 pays et elle a été traduite dans plus de 50 langues. Les aventures de Maurice le pingouin-tigre et sa bande de justiciers sont devenues la création originale européenne qui se vend le mieux au monde. La série a également remporté de nombreuses récompenses dont l'Emmy Kids Award en février 2015.

"Un million d'entrées, ce serait le graal"

La société toulousaine d'animation s'apprête à franchir un nouveau cap avec la sortie en salles ce mercredi 26 juillet de son premier long-métrage. Il aura fallu quatre ans depuis l'écriture du scénario (dont deux années pour décrocher les financements ) et 130 personnes pour mettre sur pied ce grand format. "Même si la série Les As de la jungle est une marque, nous avons dû prouver à nos financeurs que nous étions capables de faire un vrai film. C'est normal, l'écriture n'est pas la même pour des épisodes de 10 minutes et pour un histoire d'1h30", avance Jean-François Tosti. Finalement, France Télévisions et Canal+ ont acquis les droits de diffusion TV. Pour boucler le budget de 5,5 millions d'euros du film, TAT Productions a également bénéficié d'aides du CNC (Centre national du cinéma) et de la Région Occitanie (225 000 euros environ).

Le film sera visible dans près de 400 salles en France, en concurrence frontale avec les blockbusters Moi, moche et méchant 3 et Cars 3 :

"Le budget total de notre film, c'est le budget de trois minutes d'un film produit par Pixar comme Cars !", rappelle le cofondateur de TAT. Sur les 250 films qui sortent chaque année en France, une quinzaine seulement dépasse le million d'entrées donc si nous atteignons le million d'entrée, ce serait le Graal".

Les As de la jungle est d'ores et déjà promis à une belle carrière à l'international. "Jeudi, il sort en Hongrie, vendredi en Turquie..., détaille-t-il. Au total, 50 pays ont déjà acheté les droits du film. C'est très rare pour un film français, sur une année seuls 10 à 15 long-métrages (tous genres confondus) y parviennent".

Terra Willy et Les aventures de Pil, deux nouveaux projets de films

TAT Productions travaille déjà en parallèle sur de futurs films d'animation. Prévu en salles pour Pâques 2019, Terra Willy relatera l'histoire du petit Willy, séparé de ses parents après la destruction de leur vaisseau spatial. La société a écrit également Les aventures de Pil, une histoire qui se passe au Moyen-Âge avec une petite fille de 10 ans qui va pousser le peuple à se révolter contre le roi.

Afin de mener tous ces projets de fronts, TAT Productions essaie d'industrialiser les phases de création : "Par exemple, quand l'écriture du scénario d'un film est terminée, les scénaristes peuvent enchaîner deux mois plus tard sur l'écriture du prochain film. Et ainsi de suite pour les autres étapes de création : recherche graphique, animation 3D, explique Jean-François Tosti qui aimerait dans l'idéal sortir un film par an. Mais les financeurs n'arrivent pas toujours à suivre. Le CNC préfère financer un film médiocre mais qui n'a pas reçu de financement l'année dernière plutôt que nous soutenir aujourd'hui pour un second long-métrage". TAT Productions a réalisé 6 millions d'euros de chiffre d'activité en 2016 et emploie 60 ETP (équivalent temps plein).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2017 à 1:52 :
Malgré une serie qui semble amuser les bambins, ca sent le desastre financier annoncé... mais s'il y a des gogos pour financer, vous etes des bons les gars, alors foncez :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :