29 entreprises d'Occitanie au Mobile World Congress de Barcelone

 |   |  574  mots
L'an dernier, le Mobile World Congress a accueilli plus de 100 000 participants, 2 200 entreprises exposantes et 3 600 journalistes
L'an dernier, le Mobile World Congress a accueilli plus de 100 000 participants, 2 200 entreprises exposantes et 3 600 journalistes (Crédits : CC)
Le Mobile World Congress de Barcelone, le plus grand rendez-vous des technologies mobiles, va accueillir du 27 février au 2 mars 29 entreprises de la région Occitanie. Mais le salon, qui attire de plus en plus de monde, permet davantage aux entreprises de gagner en visibilité que de signer des contrats.

En 30 années d'existence, le Mobile World Congress de Barcelone s'est imposé comme un rendez-vous incontournable pour les acteurs du mobile. "On est obligé d'y être, ce serait une bizarrerie de ne pas être représenté sur le salon sachant que tous nos partenaires y sont", estime Christelle Sokoloff, responsable communication de Forsk, un éditeur de logiciel installé à Blagnac et qui s'y rend chaque année depuis 20 ans. L'événement prend à chaque fois plus d'ampleur. L'an dernier, il a accueilli plus de 100 000 participants, 2 200 entreprises exposantes et 3 600 journalistes venus du monde entier. Certains mastodontes du secteur en profitent pour lancer de nouveaux produits, à l'image de Nokia qui pourrait annoncer cette année le retour du 3310.

Les entreprises d'Occitanie en force sous le pavillon French Tech

Du 27 février au 2 mars prochains, une délégation régionale de 29 sociétés d'Occitanie va faire le déplacement, accompagnée par les deux agences économiques Madeeli et Sud de France Développement. "La région Occitanie représente le quart des entreprises françaises présentes sous le pavillon French Tech", s'est félicitée Nadia Pellefigue, vice-présidente du Conseil régional en charge du Développement économique et de l'innovation.

Spécialisés dans l'Internet des objets, les Toulousains d'Adveez viennent de boucler une levée de fonds de 3,3 millions d'euros et espèrent conquérir de nouveaux marchés au MWC. "Nous sommes très implantés au niveau des plateformes aéroportuaires mais nous aimerions développer notre activité dans le secteur automobile", avance Guillaume Lavergne, responsable de l'innovation.

De son côté, l'entreprise tarnaise Sysecure va présenter sa clé USB, conçue avec une résine qui rend les données illisibles tant que l'utilisateur n'a pas mis son code PIN. "C'est une technologie en rupture avec les appareils de cryptage et de chiffrage des données. Nous allons également présenter au salon un porte-clés qui permet de gérer 80 mots de passe et de générer aléatoirement des mots de passe pour chaque compte", explique Fabrice Castes, PDG de la société.

Gagner en notoriété

Au-delà de la présentation de produits, le MWC est l'occasion pour les sociétés de nouer des contacts avec de futurs clients mais surtout de gagner en notoriété. "Le salon se développe de plus en plus, les visiteurs ont également beaucoup changé. Avant, on rencontrait directement les directeurs techniques et nous avions la possibilité de signer beaucoup plus de contrats. Aujourd'hui, le salon sert surtout à gagner en visibilité. C'est aussi l'occasion aussi d'entrer en contact avec des opérateurs mobiles africains ou plus petits", poursuit Christelle Sokoloff.

Même constat du côté de la société montalbanaise Copsonic, spécialisée dans les ultrasons. "Notre première année au MWC, nous avons noué 200 contacts, la quatrième année 800 contacts. Cette année, nous avons été sélectionnés pour réaliser une tournée VIP, autrement dit 7 visites de notre stand avec seulement 20 à 30 décideurs", détaille Brian Roeten.

La délégation occitane est composée de Adveez, Allpriv, Angeo, Aquafadas, Bleu 122, Copsonic, Ela Innovation, GA SmartBuilding, Matchupbox, Mood Edition, Moodoow, My Safety Factory, Nanomade, Plussh, Planet NetworkInternational, Pradeo Security System, Rezopep, Ribix S&I, Selecom, Sofi Group, Somfy, Syselec, Telcap, Uwinloc, Widesens et Wind-it.
Les sociétés Pole Star, Forsk et Sigfox disposent de leur propre stand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :