Cobratex veut équiper les avions et les voitures avec de la fibre de bambou

 |   |  882  mots
Guillaume Beuvelot et Edouard Sherwood, cofondateurs de Cobratex.
Guillaume Beuvelot et Edouard Sherwood, cofondateurs de Cobratex. (Crédits : Rémi Benoit)
La startup toulousaine Cobratex a inventé une technologie pour concevoir des tissus industriels à base de bambou. Cette innovation intéresse aussi bien les fabricants de ski que les industriels dans l'aéronautique et l'automobile. En effet, grâce à son poids plume, le bambou permet de limiter la réduction d'émissions de CO2, qui est un véritable enjeu de l'industrie du futur.

"C'est un tel carton qu'au bout de quelques mois nous avions liquidé tout notre stock", s'exclame Edouard Sherwood. Cet ingénieur toulousain né de parents australien et anglais est parvenu à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Offre découverte, 1€ le premier mois!

*Durée limitée, offre sans engagement,
100% numérique

Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2017 à 14:34 :
Intéressant. Corbatex est en vote pour décider ou pas d'une levée de fonds sur la plateforme de financement participative toulousaine Wiseed.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :