L'entreprise toulousaine CLS décroche un contrat pour les JO de Rio

 |   |  470  mots
Via sa filiale brésilienne, CLS va surveiller la polution de l'eau pendant les épreuves de voile
Via sa filiale brésilienne, CLS va surveiller la polution de l'eau pendant les épreuves de voile (Crédits : Reuters)
La société CLS, filiale du Cnes, a décroché un contrat de nettoyage de la baie de Guanabara à Rio grâce à sa technologie de surveillance des océans par satellite. Une opportunité inattendue pour l'entreprise de Ramonville, plus habituée à la surveillance de plateformes pétrolières.

Il y a un an, le monde entier posait un regard effaré sur la baie de Guanabara à Rio, son fameux pain de sucre et... ses monticules de déchets flottants. Un désastre pour la ville qui organise...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :