Trophées de l'Aéronautique : qui sont les nominés 2015 ?

 |   |  1529  mots
Photo de famille des lauréats lors de l'édition 2014
"Photo de famille" des lauréats lors de l'édition 2014 (Crédits : Rémi Benoit)
Pour la 3e année consécutive, La Tribune-Objectif News organise à Toulouse le 19 novembre les Trophées de l'Aéronautique, une cérémonie dont l'objectif est de mettre en lumière les entreprises (PME, ETI) de la supply chain aéronautique française. Cet événement, placé cette année sous le signe de l'industrie du futur, récompensera 6 sociétés pour leurs innovations, leur management, ou leurs performances commerciales. Présentation de 18 nominés.

Catégorie Adaptation au marché

Mecachrome (Indre et Loire et Ariège)

Mecachrome est une société créée en 1937, spécialisée dans l'usinage et l'assemblage de pièces d'aérostructures destinées aux marchés de l'aéronautique et de la défense. Dirigé par Arnaud de Ponnat, ce partenaire de rang 1 d'Airbus bient de créer en Ariège une joint venture avec Aubert et Duval, MKAD. L'un des points forts de Mécachrome est de pouvoir faire bénéficier à sa branche aéronautique de son savoir-faire et de ses bonnes pratiques en automobile, notamment sur la robotisation des chaines de production.

Segneré (Hautes-Pyrénées)

Ségneré est une entreprise familiale créée en 1965, spécialisée en mécanique générale de précision. C'est une entreprise sous-traitante des donneurs d'ordres aéronautiques (avionneurs et partenaires de rang 1), dirigée par Jean-Michel Ségneré. En 2013, la société familiale a ouvert son capital à BPI France et Midi-Pyrénées Croissance. Son challenge : assurer le ramp-up de l'A350 dans les prix fixés, et pour cela, consolider son site tunisien, qui compte aujourd'hui une trentaine de salariés.

Arelis (Meuse)

Concepteur et intégrateur de solutions électroniques de haute technologie, Arelis est présidé par Pascal Veillat, dont l'objectif est d'atteindre le statut d'ETI. Le groupe, né de la fusion des sociétés Meusonic et Sericad en 2010, compte 280 employés et réalise 20 % de son activité dans l'aéronautique militaire. Arelis se diversifie vers d'autres secteurs de l'industrie comme le transport, l'énergie, les télécommunications et le médical.

Catégorie Usine du futur et performance industrielle

 Lauak (Pyrénées Atlantique)

Le Groupe Lauak est un fournisseur de rang 1 des grands constructeurs dans le domaine des pièces élémentaires, sous-ensembles et structures d'aéronefs. Pour son PED Mikel Charritton : « L'usine du futur est numérique et technologique. Mais elle dépend surtout de l'organisation du travail des hommes et de leur bien-être ». Dans le cadre de son plan «  usine du futur », Lauak va mettre en place d'ici la fin 2016 une nouvelle organisation de ses usines, basée sur des Unités Autonomes de Production (UAP.

Mecaprotec (Haute-Garonne)

Basée à Muret, Mecaprotec est spécialiste du traitement de surfaces et activités connexes dans le secteur aéronautique : contrôle non-destructif, traitement de surfaces, peinture, usinage chimique, développement. Sa PDG Monique Tressarieu fait de cette usine une référence en matière de protection de l'environnement. Elle a notamment mis en place un partenariat stratégique entre le laboratoire de R&D et l'IRT Saint-Exupéry pour garder une longueur d'avance sur les produits chimiques « propres ».

 Catégorie Innovation

 Beam (Bas-Rhin)

Premier constructeur européen de machines de 3D printing / fabrication additive par dépôt de poudres métalliques, Beam fabrique et commercialise des systèmes pour la réparation et la construction de pièces. Son PDG Emmanuel Laubriat défends "l'innovation Made in France" et inscrit son activité dans "l'usine 4.0". Chez BEam, la moitié des effectifs est consacrée à la R&D.

 Jedo technologies (Haute-Garonne)

La société basée à Labège, présidée par Michel Déléris, se postionne à la fois sur la découpe par jet d'eau et sur utiliser le jet d'eau pour faire de l'usinage de pièces composites. Ainsi, Jedo Technologies met actuellement au point une machine dédiée à la réparation des matériaux composites : "MARS", pour "Mobile Abrasif Repair System". 12% du CA est consacré à la R&D.

Flightwatching (Haute-Garonne)

"Pourquoi attendre l'arrivée d'un avion au sol pour effectuer un diagnostic de panne ?" La réponse est dans la question. Depuis 2013, FlightWatching développe une solution informatique afin de diagnostiquer une panne sur un avion en vol. Un outil d'aide à la décision qui permet d'effectuer une analyse approfondie des pannes et des performances des systèmes sur station de travail ou tablette mobile. Pour son cofondateur Olivier Ho Dac : "Notre logiciel bouleverse l'organisation même des compagnies aériennes".

Catégorie International

 ARM (Eure-et-Loire)

Constitué d'un ensemble de six sites de production répartis en France et au Maroc, le Groupe ARM se positionne comme un acteur de référence de la filière aéronautique : études, industrialisation, usinage de pièces mécaniques en petite, moyenne et grande séries, assemblage de sous-ensembles mécaniques. La société présidée par Ludovic Couillaud vise 50 M€ de chiffre d'affaires d'ici 5 ans. L'export représente 25 % de son activité.

Machaéro (Essonne)

PME spécialisée dans les rotules et les équipements mécaniques de haute précision pour l'aéronautique, Machaéro est dirigée par Anthony Malonda. Cette société a réussi son implantation en Inde en 2007 et souhaite mailler toute l'Asie. Une implantation en Chine est en cours, et l'objectif est une implantation en Thaïlande d'ici à 2025.

AAA (Ile-de-France)

Gilles Chauby préside l'entreprise Assistance Aéronautique & Aérospatiale, qui travaille sur l'industrialisation, l'ingénierie de fabrication, la production, les activités d'inspection des appareils sur avions, sous-ensembles ou éléments d'avion. AAA dispose de 7 filiales à l'international, et la stratégie est claire : être présent sur les FAL en support des constructeurs et de leurs partenaires ou sous-traitants. Actuellement la société étudie l'implantation d'une filiale ou une opération de croissance externe au Moyen-Orient.

Catégorie Numérique

Orme (Haute-Garonne)

Créée en 1996 à labège, Orme est une société spécialisée dans l'acquisition et le traitement de signaux et d'images. Les grands comptes de l'aéronautique confient à Orme des missions de R&D pour la mise au point d'algorithmes de traitement du signal et de l'image, des développements en informatique scientifique pour l'analyse des essais. Avec Airbus, Orme travaille particulièrement sur le suivi des essais acoustiques.

Portalliance (Haute-Garonne)

Portalliance, dirigé par Bruce De Witt, est un bureau d'études spécialisé dans le calcul de structure. Les diagnostics de performance qu'il met en œuvre offre une expertise globale et détaillée du comportement mécanique de l'avion. Plus concrètement, Portalliance apporte une réponse en ce qui concerne la tenue de la structure aux efforts que voit l'avion dans sa vie (un avion vole en moyenne 25 ans).

Infodream (Savoie)

Infodream est un éditeur de logiciels. Ses produits sont destinés au contrôle de la qualité et à l'amélioration continue de la production aéronautique. Son activité est centrée sur le logiciel SPC Vision, dont elle conçoit et développe les performances en lien avec les donneurs d'ordres. "SPC Vision a été installé sur des milliers de postes de travail dans des centaines d'usines."Corinne Clesse dirige cette société.

Catégorie Manageur de l'année

Olivier Nicollin, PDG de Nicomatic (Haute Savoie)

Olivier Nicollin dirige avec son frère la société familiale Nicomatic, Fabricant de connecteurs électriques présent sur le marché de l'avion plus électrique. Convaincu que la valeur ajoutée vient des salariés, le management de type "entreprise libérée" est devenu l'axe principal de la stratégie d'Olivier Nicollin. Il mise également sur l'usine du futur pour améliorer sa compétitivité. La société enregistre un chiffre d'affaires de 26 M€.

Thomas Naulleau, président de Bigata (Gironde)

Thomas Naulleau préside la société Bigata, un atelier d'étude et de conception de solutions de maintenance pour systèmes de sécurité embarqués. Investissement, innovation et management par la confiance font partie des axes stratégiques menés par ce chef d'entreprise. Objectif : 25 % de croissance d'ici à 2017.

Anne-Charlotte Fredenucci, présidente du groupe Deroure (Maine-et-Loire)

Anne-Charlotte Fredenucci a repris l'entreprise familiale en 2009, alors que celle-ci est placée en procédure de sauvegarde. La jeune femme sort la société des difficultés, notamment en mettant en place des outils numériques, et en changeant les modes de management. Objectif aujourd'hui : "transformer une PME française du 20e siècle en ETI européenne exemplaire du futur".

Frédéric Lescure, président de Socomore (Morbihan)

Frédéric Lescure dirige la société Socomore (Développement, fabrication et commercialisation de produits de traitement, entretien et protection des surfaces métalliques et composites). Reconnu pour sa stratégie "usine du futur" et son management "libéré", le dirigeant se définit comme "un industriel dans l'âme". Le chiffre d'affaires 2015 de la société devrait atteindre 45 M€.

Trophées aéronautique

Table ronde sur l'industrie du futur

La cérémonie sera précédée d'une intervention de Christian Cornille, vice-président d'Airbus Helicopters.

Une table ronde sur le thème " Industrie du futur, robotisation, fabrication additive, entreprise libérée : les nouveaux défis de l'aéronautique" fera notamment intervenir :

Tahar Melliti, directeur général de l'Alliance pour l'Industrie du futur

Gilbert Casamatta, président de l'IRT Saint-Exupéry

Jérémie Pedros, directeur d'Actemium Toulouse Robotique & Automation

Nicolas Bonleux, directeur général de Liebherr-Aerospace & Transportation SAS

Corrine d'Agrain, présidente du directoire d'Irdi Gestion.

Rendez-vous le 19 novembre, à 18h30, à l'Espace Cobalt de Toulouse.

Inscriptions ici -->http://objectifnews.latribune.fr/evenements/trophees-de-l-aeronautique/2015-09-04/trophees-de-l-aeronautique.html

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :