Thales inaugure 12 000 m2 de nouveaux bureaux à Labège

 |   |  441  mots
Thales accueille plus de 600 collaborateurs sur les huit étages de l'immeuble.
Thales accueille plus de 600 collaborateurs sur les huit étages de l'immeuble. (Crédits : Rémi Benoit)
Le groupe Thales a officialisé ce mardi 17 octobre l'installation de plus de 600 collaborateurs dans un bâtiment de 12 000 m2 à Labège. Ce nouveau site regroupe une grande partie de ses activités systèmes d'information critiques et cybersécurité.

Pour Laurent Maury, responsable de la branche systèmes d'information critique et cybersécurité de Thales, il était temps de déménager : "Les bureaux avec des cloisons n'étaient plus adaptés à nos besoins, de même, que les lieux de réunion". Le groupe a présenté ce mardi 17 octobre sa nouvelle tour de huit étages au coeur de Labège. Le bâtiment comprend 12 000 m2 de bureaux avec des open spaces, un restaurant d'entreprise (1345 m2) et un parking silo de 400 places. Le porteur du programme immobilier Midi2i (filiale de la Caisse d'Épargne) a évalué les travaux à 18 millions d'euros.

thales

Sur le nouveau site Thales à Labège, les ingénieurs travaillent désormais en open space (Crédit : Rémi Benoit).

110 embauches en 2017

Après Berger-Levrault et avant le CEA Tech, c'est donc au tour de Thales (deuxième employeur privé de Toulouse après Airbus avec 4 200 collaborateurs) d'installer une partie de ses équipes dans le Sud-Est de l'agglomération. "Nous voulions nous rapprocher du monde des startups. À Labège, est installé notamment Sigfox mais aussi l'IRT Saint-Exupéry", assure Patrick Moran, directeur Sud-Ouest de cette branche.

 Depuis le mois de janvier 600 salariés, qui étaient auparavant sur les site de Thales à Basso-Cambo à Toulouse et du parc technologique du Canal à Ramonville, ont pris leurs quartiers à Labège. Ils travaillent pour la branche systèmes d'information critiques et cybersécurité de Thales. Derrière cet intitulé technique se cachent des enjeux stratégiques pour les grands groupes.

"Si la centrale de réservation en ligne des hôtels Accor tombe en panne, le groupe peut perdre 100 millions d'euros par jour, c'est la raison pour laquelle nous parlons de systèmes d'information critiques. Nous travaillons dans ce domaine avec le Cnes, la DGAC, le groupe Pierre Fabre et Air France", explique Patrick Moran.

 Dans ce domaine d'activité, seuls les 130 collaborateurs qui travaillent en collaboration avec la DGAC sur le contrôle du trafic aérien restent dans les locaux de Basso Cambo.

Thales a embauché 70 ingénieurs depuis le mois de janvier et 40 recrutements supplémentaires sont attendus d'ici la fin de l'année : l'effectif du site de Labège devrait alors atteindre les 640 collaborateurs. La parcelle de 23 000 m2 au total aurait la place pour accueillir un deuxième bâtiment de 10 000 m2. "Le démarrage de la construction de ce deuxième bâtiment est soumise à l'arrivée d'un preneur qui pourra être Thales ou un autre", indiquait Pierre Cabrol le président de Midi2i au moment de la pose de la première pierre.

THALES LABEGE

Entrée du site de Thales à Labège (Crédit : Rémi Benoit).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :