Contre les bouchons, les patrons de TOP militent pour une mobilité "verte"

 |   |  408  mots
L'association Top a organisé la deuxième édition de la Journée de la mobilité
L'association Top a organisé la deuxième édition de la Journée de la mobilité
L'association Toulouse Ouest Partenaires (Top), qui regroupe 25 entreprises de l'ouest toulousain, vient d'organiser la deuxième édition de sa Journée de la mobilité. Objectifs de l'événement : alerter les pouvoirs publics sur les problématiques de circulation dans la zone et faire découvrir aux 17.000 salariés locaux les solutions alternatives à la voiture individuelle pour leurs trajets domicile-travail.

Michel Bazin, président de l'association Toulouse Ouest Partenaires (Top), qui fédère vingt-cinq entreprises de l'ouest toulousain, représentant environ 17.000 salariés, se dit satisfait. La quasi-totalité de ses adhérents a répondu présent lors de la deuxième édition de la Journée de la mobilité, organisée le 10 octobre dernier. "En revanche, des efforts restent à fournir afin de mobiliser davantage de salariés", estime Michel Bazin. C'est en effet principalement à leur intention que l'événement a été imaginé. "Notre objectif est de leur faire découvrir d'autres moyens de transports, des solutions alternatives à l'automobile classique, dans le cadre de leurs trajets domicile-travail." La journée a ainsi alterné entre conférences thématiques et présentation de nouveaux modes de transports, plus collectifs et plus "verts".

Le "rôle citoyen" de l'entreprise
L'évènement répond directement à des problématiques locales. "Dans notre territoire, qui s'étend du quartier du Mirail à Blagnac, plus de 60 % des salariés utilisent leur véhicule personnel pour se rendre au travail, explique Michel Bazin. Des véhicules qui sont presque exclusivement des automobiles utilisant un carburant classique." Ce mode de fonctionnement, qui génère des embouteillages importants aux heures de pointe, est aujourd'hui remis en cause, y compris du côté des chefs d'entreprises. "C'est aussi notre rôle citoyen de contribuer à la réflexion autour du développement d'autres systèmes de transport", estime Michel Bazin. D'autant que derrière le sujet de la mobilité se cache bien souvent celui du bien-être du salarié. "Si les salariés sont moins stressés, l'entreprise est gagnante", résume Michel Bazin.

Plan de déplacements inter-entreprises
C'est en partant de ce principe que Top a rédigé cette année un plan de déplacements inter-entreprises. "Nous avons effectué un recensement des différents besoins exprimés par les entreprises de notre territoire, explique Michel Bazin. Nous avons étudié la configuration du tissu urbain, l'articulation des pistes cyclables, les liaisons ferroviaires... Nous avons ainsi pu émettre des observations critiques et proposer des solutions concrètes." Une démarche qui a valu à Top de monter sur la première marche du podium Tisséo Écomobilité 2013 en septembre dernier. "Mais ce n'est qu'une étape, assure Michel Bazin. Ce document est destiné à s'enrichir de nouveaux chapitres. Notre objectif est de faire avancer les choses, dans chaque entreprise, mais aussi de façon collective."

Alexandre Léoty
© photo DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :