Un millier de participants au 2e Sommet du Grand Sud à Bordeaux

 |   |  544  mots
Table ronde Energies et E-business, avec Serge Evraet de l'IAE
Table ronde Energies et E-business, avec Serge Evraet de l'IAE
1000 personnes ont participé les 5 et 6 novembre au deuxième Sommet économique du Grand Sud qui se tenait à Bordeaux. Objectif Aquitaine, Objectif News et Objectif Languedoc-Roussillon ont réuni pendant deux jours des chefs d'entreprises, des décideurs, des économistes et des élus autour des "4 E : Éducation, Emploi, Énergie et e-business, Europe des infrastructures".


En pole position économique des régions françaises, Aquitaine, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ont désormais rendez-vous chaque année pour évoquer les grandes problématiques de développement du Grand Sud. Cette année à Bordeaux, les questions de l'emploi, de l'éducation, de l'énergie et des infrastructures ont été évoquées.

Alain Juppé, ancien ministre et maire de Bordeaux a ouvert les débats. Soulignant que "les régions sont en compétition pour attirer les entreprises, il faut renforcer nos complémentarités. Nous ne devons pas lâcher sur le réseau transport. Je propose aujourd'hui de conclure un pacte pour défendre la ligne LGV Bordeaux-Toulouse. Nous devons être solidaires et convaincre l'Europe." Un discours approuvé par Pierre Cohen, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole également présent. De très nombreux élus ont eux aussi participé à l'événement : Bernard Keller et Claude Raynal (Toulouse Métropole), Vincent Feltesse (Communauté Urbaine de Bordeaux), Jean-Pierre Moure (Montpellier Agglomération) ou encore Jean-Louis Chauzy (Ceser Midi-Pyrénées).

Baudouin Prot, président de BNP Paribas était le grand témoin de ce sommet. Analysant la situation économique, il a affirmé qu'il était "raisonnablement optimiste pour 2013. La croissance sera nulle ou faible mais il n'y aura pas de récession forte. Les entreprises dans leur gestion quotidienne sont comme sur une tôle ondulée et nous en sommes conscients. Je réaffirme que notre banque a les moyens de continuer à faire crédit aux PME. Nous avons d'ailleurs prévu de réaliser 40 000 opérations de crédit à 125 000 euros en moyenne d'ici mi-2013."

Le Sommet du Grand Sud a par ailleurs été l'occasion pour Alain Ribet, directeur de la publication d'Objectif Aquitaine d'annoncer des changements à la tête du magazine économique. Il cède le titre à Jean-Christophe Tortora, directeur de la publication d'Objectif News et PDG de La Tribune. Se félicitant de cette reprise, Jean-Christophe Tortora a rappelé son attachement à Bordeaux et à Toulouse et réaffirmé son ambition pour l'information économique régionale : "Vu du brésil ou de la Chine le temps des batailles de clochers est révolu. Depuis l'organisation du premier Sommet économique à Toulouse il y a un an, un déclic s'est produit. Les dirigeants d'entreprise des différentes régions se parlent davantage. Les présidents de CCI se rencontrent chaque mois. Ce sommet est utile pour l'économie et les entreprises, c'est le plus important. Je suis convaincu que la sortie de crise passera par les territoires. Cette réflexion est à la base de mon projet industriel."
L'équipe d'Objectif Aquitaine est par ailleurs renforcée avec la nomination au poste de directrice générale déléguée de Cendrine Martinez (également directrice générale déléguée d'Objectif News Midi-Pyrénées depuis septembre 2012) et de Mikaël Lozano, rédacteur en chef.

En 2013, le Sommet se déroulera à Montpellier. Jean-Claude Gallo, directeur de la publication d'Objectif Languedoc-Roussillon l'a annoncé, précisant qu'il se tiendrait les 4 et 5 décembre. "Il sera consacré à l'avenir des métropoles à l'horizon 2030. Mon ambition sera de rassembler des intervenants français et européens."


Emmanuelle Durand-Rodriguez

© photo Appa

--> Le Sommet en images avec le diaporama

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :