Grands Prix de l'Économie : Lagarrigue, Les Senioriales et Planet Cards concourent pour le Prix de l'Entreprise en croissance

 |   |  340  mots
De gauche à droite, Patrick Bégué, président de Planet Cards, Alain Montean, PDG de Lagarrigue, et Bruno Derville, président des Senioriales. © Photos Rémi Benoit/DR
De gauche à droite, Patrick Bégué, président de Planet Cards, Alain Montean, PDG de Lagarrigue, et Bruno Derville, président des Senioriales. © Photos Rémi Benoit/DR
Trois entreprises de Midi-Pyrénées - Lagarrigue (31), Les Senioriales (31) et Planet Cards (31) - concourent pour le Prix de l'Entreprise en croissance, qui sera attribué le 8 décembre prochain, au Casino théâtre Barrière, à Toulouse, lors de la 6e édition des Grands Prix de l'Économie, organisée par Objectif News.

Numéro deux français de l'orthèse et de la prothèse, la société Lagarrigue (31) a plus que doublé ses effectifs au cours des trois dernières années. "Nous avons accéléré la mise en œuvre de notre stratégie de croissance externe, explique Alain Montean, PDG de la société toulousaine. Cela nous a permis d'intégrer 230 salariés depuis 2011". La société devrait reprendre une nouvelle entreprise d'ici à la fin de l'année. "Nous souhaitons poursuivre notre maillage du territoire afin d'offrir un service national à nos clients", confie Alain Montean.

Née de la fusion, en 2012, de la société toulousaine Market Editions et du Marseillais Clicpostal, Planet Cards (31) est désormais le n°1 français de la carterie personnalisable en ligne. L'entreprise a levé 4 M€ en 2013. Un tour de table résolument stratégique pour Planet Cards, qui entend passer du statut de "spécialiste de la carterie en ligne" à celui de "généraliste du 'web-to-print'", comme l'explique son président Patrick Bégué. Afin d'enrichir son offre traditionnelle (faire-part de naissance et de mariage) de nouveaux produits (livres, tableaux, calendriers...), la société a investi 2 M€ cette année dans de nouvelles machines. 2015 devrait être "une année capitale" pour l'entreprise, dont le prochain enjeu sera le développement de son trafic web.

Filiale du groupe Pierre&Vacances depuis 2007, la société toulousaine Les Senioriales (31), fondée en 2002, a enregistré une croissance de 72 % sur les cinq dernières années. L'entreprise développe des résidences pour seniors autonomes : les Senioriales villages (45 en France) et les Senioriales en ville (15 en France). La société, qui compte 150 salariés et enregistre un chiffre d'affaires de 60 M€, ouvre dix nouvelles résidences chaque année. "Nous souhaitons passer à un rythme annuel de vingt nouvelles résidences d'ici à trois ans, explique Bruno Derville, président des Senioriales. Il faut accélérer pour rester en tête. La bataille se jouera sur les emplacements, les circuits de commercialisation et la qualité de l'exploitation".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2015 à 11:36 :
Nous prenons connaissance de cet article tardivement...
Pour les Senioriales, nous connaissons ! La "qualité de l'exploitation" ?
Un bide !
Concernant les constructions, il suffit de lire les témoignages sur le site de l'association de défense (ADCS) et de voir les photos !
Nous sommes en conflit ouvert avec cette société dont le seul objectif semble être de construire, le plus possible et au plus vite... sans se préoccuper de ce qu'elle laisse ailleurs dans les résidences ouvertes !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :