Plus de la moitié des Bac+5 sont en CDI, un an après avoir été diplômé

 |   |  390  mots
9 étudiants sur 10 ayant au moins un bac+3 trouvent un emploi dans l'année
9 étudiants sur 10 ayant au moins un bac+3 trouvent un emploi dans l'année
92 % des diplômés bac+5 (et plus) ont trouvé un poste dans les 12 mois qui ont suivi leur sortie de l'école en 2015, selon une étude nationale de l'Apec. En majorité en CDI et satisfaits de leur poste, ces diplômés se retrouvent en grande partie dans les PME.

Où en sont les bac+5 et plus, un an après leur diplôme ? C'est la question sur laquelle s'est penchée l'agence pour l'emploi des cadres (Apec) via une étude barométrique nationale qui s'intéresse à la situation professionnelle des jeunes diplômés de l'enseignement supérieurs* 12 mois après leurs sortie de l'école en 2015. Dans le cas des "bac+5 et plus", 92 % des diplômés ont occupé un emploi dans l'année qui a suivi leur diplôme et 81 % ont toujours un poste un an après. 5 sur 10 sont par ailleurs toujours dans leur premier emploi. En moyenne, ces diplômés ont mis 2 mois et demi pour trouver du travail.

"Les diplômés en sciences humaines et sociales, en sciences technologiques et en lettres, langues et arts bénéficient d'une insertion plus rapide", précise l'étude.

Pour un tiers d'entre eux, ils ont pour cela répondu à une offre d'emploi. Viennent ensuite le dépôt de CV sur internet (15 %), le réseau (15 %) et les candidatures spontanées (14 %) comme moyens utilisés pour trouver un poste.

Contrairement à certaines idées reçues, les diplômes en sciences fondamentales (biologie, physique...) débouchent moins rapidement sur un emploi.

Des emplois stables en majorité

Point remarquable de l'étude, 55 % des jeunes "bac+5 et plus" sont en CDI un an seulement après leur diplôme. 53 % sont cadres et la rémunération médiane s'élève à 28 K€. Avec 45 % des postes, les PME demeurent les principaux recruteurs pour ces diplômés, qui s'orientent en majorité (59 %) vers le secteur des services, contre 20 % dans l'industrie, 15 % dans le commerce et 6 % dans la construction. Les fonctions commerciales et marketing (20 %), de gestion-administration (17 %) et d'études R&D (13 %) représentent par ailleurs un emploi sur deux.

Trois-quarts de ces diplômés estiment que leur emploi correspond à leur qualification et à leur discipline de formation, les autres envisageant leur emploi comme un "job alimentaire" selon l'étude de l'Apec. 33 % d'entre eux ont d'ailleurs choisi leur emploi en adéquation avec leur projet professionnel et 29 % pour l'intérêt du poste.

* Toutes les disciplines sont représentées dans l'échantillon, sauf le doctorat en médecine et les masters en ESPE (École Supérieure du Professorat et de l'Éducation) menant aux carrières d'enseignant dans l'Éducation nationale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :