Le campus du Mirail, première université de France entièrement reconstruite

 |   |  537  mots
Le campus Mirail de l'université Jean-Jaurès a été inauguré le 24 novembre.
Le campus Mirail de l'université Jean-Jaurès a été inauguré le 24 novembre. (Crédits : Université Jean Jaurès)
Après trois ans de travaux, le campus Mirail de l'université Jean-Jaurès a été inauguré officiellement jeudi 24 novembre. L'investissement de 202 millions d'euros est notamment porté par le Conseil régional qui met en avant "la première université de France entièrement reconstruite".

"C'est moi qui, en 2003, ai lancé le projet de reconstruction du campus, en tant que vice-président de la fac. Ça faisait longtemps que j'attendais ce moment. J'aurais aimé être là aujourd'hui en tant que président de l'université... !" Ému, Jean-Michel Minovez, ancien président de l'université Jean-Jaurès (il a laissé sa place à Daniel Lacroix cette année) a assisté hier à l'inauguration officielle du nouveau campus du Mirail.

Un chantier qui a duré trois ans, pour rénover plus de 94 000 m2 de bâtiments. Plusieurs élus étaient présents : le maire Jean-Luc Moudenc, accompagné de son vice-président à l'Innovation Bertrand Serp, la présidente de Région Carole Delga, accompagnée de sa vice-présidente à l'Enseignement supérieur Nadia Pellefigue, la députée Martine Martinel, mais aussi plusieurs figures du milieu universitaire comme Bertrand Monthubert (aujourd'hui conseiller régional) ou Philippe Raimbault, président de l'Université de Toulouse. Le préfet de Région Pascal Mailhos était également présent.

"Merci à la communauté universitaire pour sa patience"

Le président Daniel Lacroix s'est félicité d'un chantier livré "dans le respect des délais, des coûts et de la qualité" et a remercié les étudiants et professeurs, qui ont continué à travailler pendant toute la durée des travaux : "merci à la communauté universitaire pour sa patience, ça n'a pas toujours été facile". À la fin de l'année 2016, c'est au total 23 hectares qui auront été rénovés (tout n'est pas terminé), dont 1 100 places de parking, 320 logements étudiants, un village ESS, le gymnase, le bâtiment de la présidence, l'UFR Langues, cultures et civilisations étrangères, un resto U... Un des chantiers les plus ambitieux et complexes a été la reconstruction de l'UFR de Psychologie (7 922 m2 de locaux démolis et 9 655 m2 reconstruits).

Pour rappel, la conception originelle de l'université du Mirail a été lancée en 1964 et le campus, livré avec de nombreuses malfaçons, n'a jamais été réceptionné officiellement par l'État :

"Elle était extrêmement vétuste, et n'a jamais été entretenue faute de crédit. Il a fallu vivre dans du provisoire pendant plusieurs années, en colmatant les fuites d'eau comme on pouvait. Le système de chauffage était complètement déficient. La fac n'était pas fonctionnelle au regard des exigences en matière de pédagogie", rappelle Nicolas Golovtchenko, vice-président de l'université en charge du chantier qui a suivi le projet au fil des années et des différentes présidences.

202 millions d'investissements

L'opération représente un investissement de 202 M€ auxquels s'ajoute une enveloppe équivalente dédiée à l'entretien et à la maintenance du site durant 27 ans. C'est un contrat de partenariat État-Région qui a permis de financer le chantier, avec une participation record du Conseil régional : 73 M€.

"La Région s'est engagée dès le départ dans ce chantier colossal, unique, qu'est la reconstruction intégrale du campus du Mirail : ce pôle d'excellence est aujourd'hui le seul en France à avoir bénéficié d'une opération d'une telle envergure", assure Carole Delga.

Le Conseil régional présentera le 14 décembre le nouveau Schéma régional de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation (SRESRI).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/11/2016 à 4:44 :
Bravo pour cette réalisation qui fait honneur à l'université.
Mais ma seule inquiétude c'est : combien de temps restera-t-elle vierge de toute dégradation ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :