Le musée Aeroscopia se dote d'un centre de séminaires à Blagnac

 |   |  603  mots
La Ferme de Pinot à Blagnac, en face du musée Aeroscopia
La Ferme de Pinot à Blagnac, en face du musée Aeroscopia (Crédits : Ville de Blagnac)
La Ferme de Pinot est inaugurée ce soir, lundi 26 juin, en face du musée Aeroscopia à Blagnac. Cet ancien centre de loisirs a été transformé en lieu d'accueil de séminaires, avec ateliers pédagogiques pour les scolaires, restaurant et centre de documentation. Une autre extension du musée est prévue pour 2019.

Elle a gardé sa forme en U mais n'a de ferme que le nom. La Ferme de Pinot, à Blagnac (zone Aeroconstellation, près des chaines d'assemblage de l'A380) a été entièrement rénovée durant 18 mois. Cet ancien centre de loisirs, propriété de la commune de Blagnac, accueille désormais sur 1 500m2 plusieurs salles de séminaires, bureaux, salons, ainsi qu'un auditorium de 67 places destinés aux entreprises pour leurs séminaires, opérations de team building, réunions, ou formations. Un investissement de 4,1 M€.

"Souvent, les entreprises qui viennent visiter Aeroscopia et les chaines d'assemblage de l'A380 nous demandent des salles pour pouvoir se réunir après. Désormais, nous aurons une offre à leur proposer", se satisfait Laurence Calmels, directrice générale de Manatour, l'entreprise qui va exploiter le lieu (et qui exploite déjà le musée Aeroscopia). Cet espace se veut également pédagogique avec un centre de documentation à destination des chercheurs et de passionnés (4 500 photos et documents d'archives), mais aussi des ateliers destinés aux scolaires. Manatour ne souhaite pas communiquer de chiffre d'affaires prévisionnel mais donne le chiffre de 60 réservations "entreprises" d'ici la fin de l'année et 50 prestations de type ateliers pédagogiques. À noter qu'entre septembre 2016 et mai 2017 (année scolaire) les scolaires ont représenté 12,8% de la fréquentation d'Aeroscopia.

Lire aussi : Pionnier du tourisme industriel, le groupe Manatour poursuit son développement

La Ferme de Pinot proposera également un restaurant, le Sky Trotteur (150 couverts), accessible au grand public et géré par le groupe Elior. Il sera ouvert de 9h à 18h (les mêmes horaires que le musée).

ferme de pinot

La Ferme de Pinot ©Ville de Blagnac

"J'avais l'habitude d'appeler la Ferme de Pinot la Ruine de Pinot", confie Jean-Pierre Mas, le président de Manatour, à l'occasion de cette inauguration. Le lieu était tellement sombre et délabré ! Mais le travail qui a été fait donne des résultats très intéressants".

Le principe d'un musée est de se renouveler, poursuit-il, mais à Aeroscopia, nous ne pouvons pas renouveler les avions tous les mois, nous ne sommes pas chez Zara ! Cette extension est une manière de renouveler l'offre, de même que la future extension avec le projet tarmac nord".

 Le "tarmac nord" pour 2019

Le projet de tarmac nord est l'aménagement d'une zone au nord de l'actuel musée qui vise à en doubler la surface. Dès 2019 y seront exposés un A380 visitable sur deux étages, un A340-600, un A320, un Beluga et un ATR 72. "Quoique les ATR se revendent tellement bien sur le marché d'occasion que l'on n'est pas sûrs d'en avoir un pour le musée !", plaisante Bernard Keller, le maire de Blagnac. Cette zone accueillera également un héliport, un aérodrome et une base hydravions sur le lac voisin. Ce nouvel aménagement représentera un budget de 7,1 millions d'euros fiancés par la ville de Blagnac, la Région, Toulouse Métropole, le département de Haute-Garonne et Airbus.

Fréquentation conforme aux attentes

La fréquentation du musée Aeroscopia depuis son ouverture en 2015 est conforme, voire au delà des prévisions de Manatour. "En couplant la visite d'Airbus et le musée, nous enregistrons 320 000 visiteurs en 2015 et 270 000 en 2016. Cette baisse sur la deuxième année était prévisible, et la fréquentation remonte légèrement en 2017", précise Laurence Calmels. Pour Bernard Keller, "il ne faut pas oublier qu'Aeroscopia est le site de Toulouse Métropole le plus visité après la Cité de l'espace et le Museum." Actuellement le musée emploie 21 personnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2017 à 22:27 :
Quel bonheur de voir une entreprise ainsi aidée par une mairie. Cette mairie qui enchaine ainsi plein de cadeaux à cette société, les grincheux pourraient se demander pourquoi.. Tous ces gens dinent ensemble et font leurs petites affaires entre amis, ça fait pourtant franchement plaisir à voir! Une complicité à toute épreuve ;)
L'article laisse entendre que cette ferme va servir à des projets pédagogiques, mais les grincheux sur blagnac vous diront que ça va surtout servir à la société pour vendre du séminaire, la pédagogie n'étant que l'alibi... Vilains grincheux!
Réponse de le 24/07/2017 à 16:22 :
Heureusement qu'il y a des grincheux qui réagissent à cette gabegie financière porté essentiellement par la Mairie de Blagnac car nous aimerions savoir nous Blagnacais quelle est la part de financement fait par la commune et les autres institutonnels . Peut être que la cour des comptes régionale mettra un jour le nez dans ce gouffre financier sans fond car c'est un parc de loisirs!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :