Christian Desmoulins : "Le temps de l'industrie n'est pas celui du journalisme ou du politique"

 |   |  91  mots
Lors du Sommet Économique du Grand Sud, Christian Desmoulins a les résultats d'une étude qui lui a été commandée par l'État et la Région sur les relais de croissance de la région Occitanie.
Lors du Sommet Économique du Grand Sud, Christian Desmoulins a les résultats d'une étude qui lui a été commandée par l'État et la Région sur les relais de croissance de la région Occitanie. (Crédits : Rémi Benoit)
C'est l'un des cerveaux de la région. Passionné par les questions de politique industrielle, Christian Desmoulins est président du Cercle des entreprises stratégiques d'Occitanie et ambassadeur régional pour l'Alliance pour l'industrie du futur. Dans cette intervention enregistrée lors du Sommet Économique du Grand Sud le 23 mars 2017 à Toulouse, il dévoile les résultats d'une étude qui lui a été commandée par l'État et la Région sur les relais de croissance de la région Occitanie.

Pour Christian Desmoulins, fondateur de l'École des Mines d'Albi, polytechnicien, ancien président du directoire d'Actia Group, "la région dispose de trois secteurs clés sur lesquels il faut bien entendu continuer d'investir : l'aéronautique-espace-systèmes embarqués, l'agriculture-agroalimentaire et le tourisme".

"Mais elle a aussi trois secteurs qui sont des leviers de croissance pour le futur : le numérique, la santé et probablement la transition énergétique."

Dans cette vidéo, il dévoile ce que pourrait être la future stratégie économique de la région Occitanie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :