À l'IoT Valley, François Hollande défend sa politique d'innovation

 |   |  762  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
François Hollande était à Labège (Haute-Garonne) samedi 19 novembre. Le président de la République a visité les locaux de l'IoT Valley et de Sigfox. Venu réaffirmer son soutien à l'innovation, il a rencontré trois startuppers ainsi que Ludovic Le Moan dont il a salué la réussite et "l'esprit de conquête".

Au lendemain de l'annonce de la levée de 150 M€ par Sigfox, François Hollande a visité les locaux de l'entreprise présidée par Ludovic Le Moan et a découvert l'IoT Valley ce samedi 19 novembre. Le nouveau tour de table opéré par Sigfox, qui comprend l'industriel Total, "prouve qu'il y a des grands groupes qui ont confiance", a déclaré le président de la République, venu réaffirmer son soutien à l'innovation.

"En France, nous avons une capacité de création étonnante, du talent, mais des difficultés à assurer la croissance des entreprises, d'où l'enjeu du financement."

Hervé Schlosser, le président de l'association IoT Valley, qui regroupe startups et grands groupes à Labège, a profité de ce déplacement présidentiel pour réaffirmer l'importance du projet pour le territoire toulousain et pour la France. L'IoT Valley compte en effet s'étendre pour devenir une Silicon valley des objets connectés.

"Cela permet d'appuyer notre démarche auprès des partenaires locaux et régionaux qui, souvent, ne réalisent pas l'ambition du projet. Nous créons un emploi tous les deux jours, rappelle-t-il. L'enjeu est de conserver le premier écosystème mondial de l'internet des objets à Toulouse et en France."

Malgré les discours rassurants des différentes collectivités et de la préfecture sur Sigfox et l'extension de l'IoT Valley, Hervé Schlosser avoue avoir "besoin d'un discours positif, et c'est bien que le président de la République se déplace ici".

Le CEO de Sigfox n'a pas dit pas autre chose : "Il faut pousser une dynamique, une ambition de bouger les lignes. Nous arrivons à fédérer des startups, des grands groupes... Cette visite crée un peu de lumière, de la visibilité et les startups de l'IoT Valley en ont besoin." Ludovic Le Moan rappelle justement que sa levée de fonds est une "bonne chose" pour l'écosystème local.

Un message clair au président de la République

Visiblement, le message porté par les deux hommes et les différents acteurs de l'IoT Valley est bien passé. "Sigfox est une des plus grandes réussites en termes d'invention et d'innovation pour développer l'IoT, a ainsi rappelé François Hollande. Mais, au-delà de la connexion des objets, l'enjeu est également d'être maître des données que l'on recueille pour favoriser le développement d'activités nouvelles."

Le président de la République en a profité pour rappeler les différentes dispositifs en faveur de l'innovation : la Commission Innovation, présidée par Anne Lauvergeon, par ailleurs présidente du directoire de Sigfox, la French Tech, le Crédit impôt recherche ou encore BPI France. "J'ai voulu booster l'innovation. Mais il faut aussi un environnement local, départemental et régional propice, a souligné François Hollande."

Selon lui, il fallait montrer que tous les territoires de France sont porteurs d'innovation, pas seulement "Paris ou les grandes métropoles. L'important, c'est la solidarité territoriale." François Hollande a conclu sa visite par une déclaration volontariste. "Il faut se convaincre que la France peut être leader mondial", a-t-il affirmé avant de remercier Ludovic Le Moan pour son "esprit de conquête".

"Il faut dire à ceux qui doutent et s'interrogent que cet avenir a un sens."

"Une ambiance détendue"

L'intervention présidentielle est intervenue à la suite d'une visite rondement menée. Après avoir visité les locaux de Sigfox, François Hollande a écouté trois chefs d'entreprises présenter leur startups. David Kéribin, CEO de Citymeo, Romain Duflot cofondateur de Eyelights et Erwann Mivielle, CEO de Connit, ont pitché devant le président de la République. Un exercice que maîtrisent ces startuppers mais qui s'est malgré tout révélé stressant.

Hollande et les startups IOT


Romain Duflot présente sa startup Eyelights à François Hollande en présence de ludovic Le Moan et Anne Lauvergeon © photo Rémi Benoit

"Le pitch, c'est connu mais c'est toujours impressionnant d'être devant le président de la République", reconnaissait après coup, David Kéribin.

Le CEO de Citymeo s'est par ailleurs montré satisfait de cette visite. "Le discours correspondait à ce qu'on voulait faire passer, tant sur le territoire que sur l'écosystème ou l'aspect humain de l'IoT Valley." Même son de cloche du côté de Ludovic Le Moan. "L'ambiance était sympa, détendue. Il fallait montrer de l'ambition pour le territoire mais pour cela l'état d'esprit est vraiment important. C'était cool", conclut le CEO de Sigfox, visiblement satisfait de sa semaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :