À Blagnac, Airbus Group inaugure son campus "à la Google"

 |   |  713  mots
Tom Enders, président exécutif d'Airbus Group ce lundi 28 juin à Blagnac
Tom Enders, président exécutif d'Airbus Group ce lundi 28 juin à Blagnac (Crédits : Rémi Benoit)
Le siège mondial d’Airbus Group a été inauguré ce mardi 28 juin à Blagnac par Tom Enders le président exécutif de la multinationale. Vingt-cinq mois de travaux et 100 millions d’euros auront été nécessaires pour ériger ce campus de 5,5 hectares qui regroupera à terme 1500 salariés, dont le top management et des services transversaux.

Tom Enders n'aime pas les sièges sociaux impersonnels abrités dans de grandes tours. Cela tombe bien. Le siège social qu'il a fait construire pour Airbus Group est aux antipodes de ce modèle. Il compte trois bâtiments disséminés dans 17 000 m2 d'espaces verts et jouxte les pistes de l'aéroport Toulouse Blagnac.

"Je souhaitais que nous soyons au plus prêt des pistes, là où nos produits prennent leur envol. J'adore le design de ce campus ouvert qui reflète notre politique d'innovation et d'internationalisation. C'est une réalisation fantastique," a-t-il déclaré ce 28 juin à l'occasion de l'inauguration du site.

Dans son discours, il a longuement rendu hommage aux pionniers de l'aviation européenne - Jacqueline Auriol, Amy Johnson, Melita Gräfin Stauffenberg et José Ortiz Echagüe - en présence de leurs proches descendants. Plusieurs allées du campus portent d'ailleurs leur nom.

Le président exécutif d'Airbus Group a ensuite terminé son allocution en faisant référence à une actualité bien plus récente : le Brexit. "L'Angleterre reste membre de notre famille, a-t-il souligné. La compétitivité est la clé de nos investissements au Royaume-Uni, en Allemagne et en France et le monde a besoin d'une Europe unie."

Airbus

À l'heure de l'inauguration - et entourés de nombreux élus et représentants de l'État, Carole Delga, Monique Iborra, Jean-Luc Moudenc, Claude Raynal, Pascal Mailhos - Tom Enders et Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus, ont fait glisser le ruban rouge "remove before flight " dévoilant ainsi le nom du siège "Wings Campus" ( "remove before flight" est un avertissement de sécurité observé sur des avions, généralement sous la forme d'un ruban rouge).

Un campus "à la Google"

inauguration siège airbus group

©photo Rémi Benoit

Pas d'ostentation, mais beaucoup de confort. Voilà qui résume l'ambiance de ce siège social organisé en campus. Ces 5,5 hectares comptent 40 000 m2 de surface plancher en trois bâtiments mais aussi beaucoup d'espaces verts et des milliers d'essences végétales. "Ce parc a été positionné comme un élément majeur du site dès le départ ", décrit Luc Tran-Van, l'architecte qui a conçu le projet, puis nous avons imaginé les bâtiments autour."

Le bâti mêle béton, verre et métal. Une vaste promenade, la "foot galery ", traverse tout le site. Elle reliera à terme les trois campus d'Airbus. "Le cahier des charges était que les salariés les plus éloignés puissent rejoindre cet endroit en moins de 15 minutes à pieds", décrit l'architecte.

Le plus vaste bâtiment est le Headquarter (Quartier Général) de 12 000 m2 occupé par le top management. Le second est le Share services (Services partagés), un bâtiment de 10 000 m2 qui abrite des bureaux de services transversaux (juridique, finances, RH, stratégie, fusions acquisitions...). Il a été construit par l'entreprise toulousaine GA. Le 3ème de 5000 m2 rassemble un restaurant d'entreprise, une conciergerie, un Starbuck Café et un centre de fitness avec des coachs disponibles de 7 h 15 à 20 h 30. Deux parkings dont un silo complètent l'ensemble. Un "fonctionnement à la Google", de quoi donner envie aux salariés du groupe de passer beaucoup de temps sur place !

Financé grâce au produit de la vente des établissements de Munich et de Paris, ce campus a couté 100 millions d'euros à l'entreprise.

"Les bureaux sont entièrement connectés, organisés en open space mais avec des espaces de travail très privilégiés, permettant de s'isoler facilement", décrit Carole Amorros Routié, la chef de projet de l'opération, construction de bâtiment et infrastructure chez Airbus, qui a suivi toute la construction.

"Wings Campus" est aussi certifié Breem et quasiment autonome en production de chaleur grâce à un système de géothermie.

Prévu pour accueillir à terme 1500 personnes sur place, le site, dirigé par Maurice Meyer, rassemble pour l'instant près de 1200 salariés. L'objectif est de rester flexible en fonction de l'évolution du groupe et de ses effectifs.

Le campus a d'ailleurs d'ores et déjà été construit pour évoluer. "La surface du Headquarter pourrait encore être agrandie de 50 % et de nouveaux modules pourraient venir s'ajouter au bâtiment de services partagés," indique Carole Amorros Routié.

--> Découvrez le diaporama de l'inauguration ici

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :