Ski : comment les stations pyrénéennes s'adaptent au changement climatique

 |   |  864  mots
Fin janvier, Superbagnères ne pouvait compter que sur 20 cm de neige
Fin janvier, Superbagnères ne pouvait compter que sur 20 cm de neige (Crédits : Rémi Benoit)
Avec le réchauffement climatique, les stations de ski des Pyrénées pourraient perdre un mois d'enneigement par an. Déjà lourdement endettés, les établissements ne parviennent pas toujours à rentabiliser leurs investissements face aux chutes de neige aléatoires. Entre mutualisation des stations, lutte contre l'usure et diversification, tour d'horizon des stratégies des acteurs du ski face à la contrainte environnementale.

La saison de ski vient vraiment de débuter et le directeur de la station de Luchon Superbagnères estime qu'il a déjà perdu un million d'euros cette saison. "Du jamais-vu depuis 30 ans", pour la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :