La marque Vins du Sud-Ouest conservée au sein de la grande région

 |   |  478  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
Les 3e assises des Vins du Sud-Ouest se sont tenues jeudi 14 janvier sur le site de Météo France à Toulouse. L'occasion de réaffirmer la pérennité de la marque Vins du Sud-Ouest au sein de la grande région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Organisées par l''Institut Français de la Vigne et du Vin - Pôle Sud-Ouest (IFV Sud-Ouest) et l'Interprofession des Vins du Sud-Ouest (IVSO), les 3e Assises des Vins du Sud-Ouest étaient placées sous le signe du "changement" selon Paul Fabre, le directeur général de l'IVSO. "Le matin était consacré aux questions techniques et plus particulièrement à l'adaptation au changement climatique. Dans l'après-midi, il était question du changement de périmètre régional", détaille-t-il.

Quelle place pour les Vins du Sud-Ouest dans la nouvelle région ?

En effet, depuis le 1er janvier, la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées rassemble quatre interprofessions. En mai dernier, le préfet de Région Pascal Mailhos avait affirmé : "le bassin Sud-Ouest sera bien maintenu dans la future première région viticole de France". Restait à régler la question de la coexistence des marques Sud de France et Sud-Ouest.

Sur cette thématique, Vincent Labarthe, vice-président de la Région en charge de l'Agriculture a rappelé le soutien du Conseil régional à la marque Sud-Ouest et aux vins du Sud-Ouest.

"Nous sommes sur un périmètre économique où les gens se sont battus pendant des années pour rassembler les différents acteurs. Les vins du Sud-Ouest ne doivent pas être victimes d'une décision administrative", estime Vincent Labarthe.

Une déclaration qui a été très bien accueillie par les professionnels du secteur, selon Paul Fabre, qui se dit lui-même "rassuré". "De toute façon, nous ne pouvions pas apposer la mention Sud de France sur nos étiquettes en raison de notre cahier des charges", ajoute-t-il.

Une bonne image auprès des professionnels

Par ailleurs, un autre argument joue en faveur du maintien de la marque Sud-Ouest. En effet, les vins du Sud-Ouest bénéficient d'une bonne image, auprès des professionnels comme du grand public. Ainsi, un sondage OpinionWay pour Bordeaux-Vinipro-Sud-Ouest révèle que "les professionnels du vin expriment une vision très positive des vins de Bordeaux et du Sud-Ouest".

Dans certaines gammes de prix, les vins du Sud-Ouest sont même plébiscités par les professionnels. Ainsi, pour les vins de consommation régulière (moins de 6 euros), 83 % des cavistes, sommeliers et propriétaires de cafés, hôtels ou restaurants interrogés ont une image positive des vins du Sud-Ouest, contre seulement 77 % pour les vins de Bordeaux. C'est également le cas - 92 % contre 90 % - pour les vins de consommation événementielle (entre 6 et 20 euros).

"Les gammes intermédiaires apparaissent comme un nouveau territoire de conquête, notamment pour les vins du Sud-Ouest, dont les professionnels souhaitent renforcer le poids au sein de leur cave", conclut ainsi l'étude. Des vins qui s'adressent "selon les professionnels à une clientèle plus jeune et plus féminine, où compte davantage le plaisir de la découverte".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :