En Occitanie, l'intérim a bondi de 17 % sur un an

 |   |  266  mots
Le Gers détient la palme de la plus forte progression puisque l'intérim y a connu +58,8% de croissance sur un an.
Le Gers détient la palme de la plus forte progression puisque l'intérim y a connu +58,8% de croissance sur un an. (Crédits : Rémi Benoit)
L'emploi intérimaire a connu un regain d'activité important ces derniers mois dans la région. Ces chiffres sont de bon augure sachant que la tendance observée pour l'intérim se répercute généralement sur l'ensemble du marché du travail.

C'est un bon signe pour la croissance régionale. Selon la dernière enquête de l'Insee, l'emploi intérimaire en Occitanie a progressé de 3,1% sur le deuxième trimestre de l'année. Sur un an, l'évolution est encore plus spectaculaire : l'intérim a bondi de 17,2%. Avec 47 886 emplois intérimaires, la région dépasse le niveau qui était enregistré début 2008, avant l'éclatement de la crise des subprimes.

interim

Cette tendance est observée sur les 13 départements de la région. Le Gers détient la palme de la plus forte progression puisque l'intérim y a connu + 58,8 % de croissance sur un an. Suivent l'Ariège, le Gard et le Lot (environ 30 % de plus sur un an). La hausse est plus modeste dans l'Aveyron (+6,3 %) ou la Haute-Garonne (+12,3 %).

 L'explosion de l'intérim est un phénomène observé de la même manière à l'échelle nationale. Selon le dernier baromètre Prism'emploi publié cette semaine, les créations d'emplois intérimaires ont augmenté de 12 % en septembre dernier en France par rapport à septembre 2016. De son côté, le ministère du Travail a recensé 712 000 intérimaires à la fin du mois de juin dernier, un record depuis 2000.

Lire aussi : Emploi : le recours à l'intérim explose

Ces résultats peuvent être interprétés comme une nouvelle preuve de reprise de l'activité économique. D'autant que l'évolution de l'intérim est une donnée scrutée de près car elle constitue un indicateur avancé de l'emploi. Autrement dit, elle anticipe 6 à 12 mois à l'avance les tendances observées sur le reste du marché du travail.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :