L’Occitanie : bientôt la région française avec la plus forte croissance ?

 |   |  850  mots
Le BTP connaît un nouveau dynamisme grâce à l'augmentation des crédits à l'habitat
Le BTP connaît un nouveau dynamisme grâce à l'augmentation des crédits à l'habitat (Crédits : Rémi Benoit)
D’après le dernier bilan trimestriel de la Banque de France, la conjoncture économique en Occitanie est idéale pour une reprise de l’investissement avec les capacités de production saturées et des carnets de commande pleins. L’Occitanie pourrait devenir la première région française (hors Ile-de-France) en termes de croissance.

"La crise financière de 2008 est quasiment oubliée pour les entreprises d'Occitanie", se réjouit Maxime Maury, directeur régional de la Banque de France. Ce mardi 25 juillet, lors de la présentation de son bilan trimestriel pour la période avril-mai-juin, la Banque de France Occitanie a mis en lumière une conjoncture économique très favorable :

"Tous les indicateurs sont au vert pour une reprise de l'investissement", précise Maxime Maury.

Ceci est dû à une forte rentabilité des entreprises de la région, presque tous secteurs confondus, qui ne se sont pas aussi bien portées depuis près de 10 ans. Les faibles taux d'intérêts et l'augmentation des crédits bancaires (+5,7% de crédits aux entreprises à la fin mai sur les douze derniers mois) y sont aussi pour beaucoup.

Saturation des capacités de production

Tout d'abord, l'industrie qui représente 13% de l'activité économique régionale, sans surprise se porte bien grâce au secteur aéronautique. "Toulouse produit plus de quatre avions avions par jour, contre seulement deux il y a quatre ans", s'enthousiasme le directeur de la Banque de France Occitanie. Malgré quelques segments en retard ou en difficulté comme le marché des hélicoptères, l'aviation d'affaires ou la gamme Néo d'Airbus, l'activité du secteur reste soutenue.

Le salon du Bourget a notamment permis de renforcer les carnets de commande et d'améliorer la visibilité à moyen terme. Ainsi, les rythmes de production devraient augmenter pour faire face à la cadence, même si certaines usines tourneront au ralenti en août. C'est en grande partie grâce au secteur aéronautique que le taux d'utilisation des capacités de production des industries régionales est aujourd'hui saturé à plus de 82%.

production

Le taux d'utilisation des capacités de production (actuellement à 82%) a retrouvé sa moyenne de longue période, ce qui est de bonne augure pour une reprise de l'investissement selon la Banque de France (Crédit : Banque de France).

Côté automobile, malgré un carnet de commande plus étroit, la production a augmenté conformément aux anticipations des chefs d'entreprises au deuxième trimestre, et la demande s'est raffermie sur le marché domestique. Les carnets de commande sont pleins pour 8 à12 mois (contre 6 mois auparavant) et les constructeurs ont même accusé des retards de livraison. Une baisse de l'export a cependant été enregistrée. Tout comme dans l'aéronautique, une reprise encore plus vigoureuse de l'activité est prévue à la rentrée.

De plus, l'activité des industries agro-alimentaires est restée stable en juin, accusant toutefois un léger repli au niveau des produits laitiers, et de la filière volailles-palmipèdes à cause de la grippe aviaire. La filière avicole devrait toutefois retrouver un niveau d'activité normal à partir de septembre.

Un nouveau dynamisme dans le BTP

"En outre, depuis le début de l'année, l'informatique de pointe et l'intérim sont des secteurs extrêmement dynamiques, estime Pascal Robert du pôle études de la Banque de France Occitanie. Nous avons une très bonne visibilité dans les services marchands pour le mois de septembre".

Des prévisions importantes, puisque les services marchands représentent 33,1% de l'activité économique en Occitanie. D'autre part, la région a enregistré +8% de nouveaux crédits à l'habitat (+6,8% au niveau national), ce qui dynamise inévitablement le secteur du BTP souvent mis en difficulté ces dernières années. La production devrait augmenter au troisième trimestre dans le gros œuvre et les mois de juillet et août seront très actifs.

"Les disparités territoriales existent, notamment dans le gros œuvre, mais le nouveau dynamisme du BTP ne touche pas que les deux métropoles de Toulouse et Montpellier. Il s'illustre aussi dans d'autres départements comme les Pyrénées-Orientales où les réhabilitations de résidences secondaires se multiplient", souligne Maxime Maury.

Le développement de la fibre optique contribue aussi à cette franche reprise d'activité du BTP, même si les difficultés à recruter persistent dans certaines spécialités.

Net recul des défaillances d'entreprises

Ainsi, la situation financière globale des entreprises d'Occitanie s'est améliorée, comme l'indique le recul des défaillances d'entreprises de 10,5% (contre 9% au niveau national) tous secteurs d'activités confondus à l'exception du secteur agricole.

Enfin, en ce qui concerne les particuliers, là aussi les conditions semblent idéales pour une reprise de la croissance en Occitanie. Le nombre de dépôts de dossiers de surendettement a baissé de 7% dans la région au deuxième trimestre, et jusqu'à 10% en Haute-Garonne. À noter que la précarité est elle en augmentation avec une hausse des "procédures de rétablissement personnel" (procédure d'effacement ou de renégociation des dettes), légèrement inférieure à la moyenne nationale.

"Nous assistons à une embellie économique. L'arrivée d'un nouveau président de la République fixe un cap à notre économie et redonne confiance aux entreprises, commente Maxime Maury. Si ces conditions idéales conduisent bien à une reprise de l'investissement dans les mois qui viennent, l'Occitanie pourrait devenir la première région française hors Ile-de-France en termes de croissance".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2017 à 12:29 :
Vous avez omis le secteur clé : le tourisme qui draine des milliers d'emplois (souvent saisonniers)
a écrit le 27/07/2017 à 22:19 :
Très bonnes nouvelles et peut être de nouvelles embauches pour les étudiants qui attendent que les entreprises reprennent confiances !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :