Agroalimentaire : en Haute-Garonne, la filière se porte bien

 |   |  422  mots
L'agroalimentaire, un secteur en plein essor en Haute-Garonne
L'agroalimentaire, un secteur en plein essor en Haute-Garonne
Avec un chiffre d’affaires en croissance et une perspective positive pour 2017, la filière de l’agroalimentaire en Haute-Garonne peut voir l’avenir sereinement. Désormais, celle-ci doit développer ses parts de marché à l’international. Le salon Sud Agro Industrie, qui se tiendra du 20 au 22 juin 2017, s'inscrit dans cette stratégie.

La région Occitanie est la deuxième région agricole française selon le rapport Agri'Scopie 2016 publié par Cerfrance et la Chambre d'agriculture régionale. Pour rappel, la nouvelle grande région n'abrite pas moins de 78 300 exploitations agricoles sur plus de trois millions d'hectares. "L'Occitanie est aussi la première région ovine de France, la première sur le bio et la première en termes de labels", ajoute Philippe Robardey, le président de la Chambre de commerce et de l'industrie (CCI) de Toulouse.

Aujourd'hui, la filière de l'agroalimentaire en Occitanie produit un chiffre d'affaires de 7 milliards d'euros, porté par environ 2 000 entreprises et 27 000 salariés. Plus localement, dans le département de la Haute-Garonne, "les acteurs de l'agroalimentaire réalisent un chiffre d'affaires de 476 M€, soit 7 % de celui produit en Occitanie", précise Philippe Robardey.

"La filière est soutenue par une belle dynamique avec un CA qui a progressé de 2,3 % en 2016 et les perspectives pour 2017 sont aussi excellentes. Nous tablons sur une croissance de 4,7 % pour cette année", annonce le président de la CCI Toulouse.

Parallèlement à cette croissance économique, le nombre de salariés dans le domaine de l'IAA (Industrie AgroAlimentaire) augmente de manière similaire dans le département. Après une hausse des effectifs de 3,9 % en 2016 (2 844 salariés pour 185 entreprises actuellement), la CCI de Toulouse annonce une croissance de 4,2 % pour l'année en cours.

170 M€ d'exportations en 2016

C'est donc un secteur d'activité en plein essor, qui doit relever principalement deux défis selon Philippe Robardey.

"La filière IAA de Haute-Garonne doit renforcer ses parts de marché actuelles, mais aussi développer celles à l'international. En 2016, elle a réalisé 170 M€ d'exportations, ce qui représente 8 % de ce que réalise au total la région Occitanie en exportation sur l'IAA (2,2 milliards d'euros en 2016 selon les douanes, NDLR). Pour exporter davantage, la filière haut-garonnaise doit adapter ses coûts de production face à la concurrence."

Il appelle donc le secteur à se transformer et à se développer en se tournant notamment vers l'industrie du futur. Pour cela, la CCI Toulouse 31 compte sur le salon Sud Agro Industrie qui se tiendra au Parc des expositions de Toulouse du mardi 20 au jeudi 22 juin prochain.

"Ce salon est un rassemblement de professionnels, dans l'optique de les accompagner, en se basant sur notre expérience avec le salon Siane dédié à l'industrie. Pour cette seconde édition, qui va réunir 140 exposants sur 5 000 m2, nous attendons 4 000 visiteurs (2 850 visiteurs en 2016, NDLR)".

200 à 300 rendez-vous d'affaires entre exposants et visiteurs sont notamment prévus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :