Chez Ecocert, "le bio n'est pas juste un produit sans pesticide, c'est un écosystème"

 |   |  31  mots
Philippe Tomazo, directeur général d'Ecocert
Philippe Tomazo, directeur général d'Ecocert (Crédits : Ecocert)
Sur un métier de niche (la certification) et sur un marché de niche (la bio), l'entreprise Ecocert, basée dans le Gers, est leader mondial de son secteur avec le seuil symbolique de 50 M€ de chiffre d'affaires prévu pour 2016. Plus qu'un industriel, Ecocert se présente comme un acteur engagé de l'économie, dont le but est la préservation de l'environnement. Entretien avec Philippe Thomazo, directeur général d'Ecocert depuis juillet 2015.

Avec (seulement) 50 millions d'euros de CA, Ecocert est leader de la certification bio au niveau mondial. Cela traduit-il un marché très restreint ?
En effet. La bio, malgré sa progression constante...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Offre découverte, 1€ le premier mois!

*Durée limitée, offre sans engagement,
100% numérique

Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :