Trophées de l'Aéronautique : Ludovic Asquini désigné Manageur de l'année

 |   |  812  mots
Les lauréats et parrains des trophées 2016 de l'aéronautique.
Les lauréats et parrains des trophées 2016 de l'aéronautique. (Crédits : Rémi Benoit)
Six entreprises et un manageur ont été distingués ce jeudi 13 octobre lors de la 4e édition des Trophées de l'Aéronautique, qui s'est déroulée à l'aéroport de Toulouse. Plus de 300 décideurs du secteur étaient au rendez-vous de cette soirée dédiée à la supply chain aéronautique. Ludovic Asquini, président de Nexteam (Marmande), est le "manageur de l'année" 2016. Palmarès complet.

Catégorie adaptation au marché : WeAre Aerospace

Siège social : Montauban (82)
Activité : Usinage, traitement de surfaces et assemblage

We Are Aerospace, dirigé par Pascal Farella, est un groupe constitué de plusieurs sociétés françaises (Chatal, Espace, Farella et Armor Meca) qui se sont regroupées afin de créer un véritable groupe industriel intégré. Avec la création de Prismadd, l'entreprise est présente sur le secteur prometteur de la fabrication additive. We Are Aerospace est la "conclusion logique" d'une stratégie de regroupement qui a commencé en 2010 avec Ace Aéronautique. Le nouveau groupe vise 300 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020 et de nombreux recrutements.

 Autre nominé : Nimitech

Catégorie Usine du futur et performance industrielle : Figeac Aero

Siège social : Figeac (46)
Activité : Pièces de structure et sous-ensembles aéronautiques

Le groupe aéronautique Figeac Aero enregistre 252 millions d'euros de chiffres d'affaires et plusieurs énormes contrats annoncés ces derniers mois. L'entreprise de Jean-Claude Maillard est en pointe en matière de technologies et de management de la production avec 38 millions d'euros d'investissement en matériel sur le site de Figeac et 16 millions d'euros pour la R&D appliquée à l'usine du futur. Les membres du jury ont tenu à saluer le parcours "exceptionnel", du PDG Jean-Claude Maillard, "le plus beau du secteur" selon eux...Aujourd'hui Figeac Aero est une ETI référencée par tous les grands donneurs d'ordres, qui vise entre 650 et 750 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2020.

Autres nominés : Aeroprotec Group et Établissements Cazenave

Catégorie Innovation : Aurock

Siège social : Albi (81)

Activité : Fabrication de moules en béton réfractaire renforcé de fibres pour l'aéronautique

Aurock est une société qui développe des moules en béton réfractaire pour l'aéronautique, une technologie brevetée qui permet de fournir un moule en 8 semaines, contre 8 mois pour les moules classiques en acier. L'entreprise, une "pépite" selon les membres du jury, a été fondée par deux docteurs ingénieurs de l'école des mines, Olivier Barreau et Fabien Nazaret, et elle travaille notamment au service d'Airbus, Safran et Liebherr.

Autres nominés : Donecle et Groupe Gorgé

Catégorie International : Spherea Test & Services

Siège social : Colomiers (31)
Activité : test des systèmes électroniques et optroniques critiques

Spherea Test & Services est une ex filiale d'Airbus, devenue une ETI indépendante en 2014 par la volonté de son PDG Christian Dabasse. Son objectif est d'atteindre 150 à 180 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2020. Une filiale a été créée cette année à Miami et Spherea compte 600 clients dans 50 pays. Pour Christian Dabasse, dont le jury a souligné le courage au moment de quitter le giron d'Airbus, "aujourd'hui nous sommes une entreprise français qui exporte, mais d'ici 5 ans, notre terrain de jeu sera la planète."

Autre nominé : Satori

Catégorie Numérique : 3dTrust

Siège social : Toulouse (31)
Activité : Méthode innovante
pour sécuriser les flux de données d'impression vers des imprimantes 3D à distance.

3dTrust s'est positionnée sur le secteur prometteur de la fabrication additive en proposant de sécuriser les données envoyées sur les imprimantes 3D. La société est hébergée au sein du Airbus BizLab à Toulouse et mise sur la digitalisation de la supply chain. Son cofondateur Antoine Jeol est convaincu que "l'impression 3D va révolutionner l'industrie"  et propose donc de s'intéresser à l'aspect "propriété intellectuelle" des données.

 Autres nominés : Innov'ATM et Syntony

Catégorie Manageur de l'année : Ludovic Asquini, Nexteam

Ludovic Asquini est le président de Nexteam Group (Marmande, Lot-et-Garonne), l'un des plus gros usineurs du monde aéronautique. Le groupe est né en 2015 de la fusion de plusieurs sociétés aéronautiques françaises et participe à la structuration de la supply chain souhaitée par les donneurs d'ordres. Le jeune chef d'entreprise est reconnu pour son ambition et son sens des affaires. Il vise 140 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année et une implantation aux États-Unis d'ici deux ans. Ludovic Asquini revendique des valeurs de proximité et de convivialité : "nous sommes une société familiale attachée à un projet industriel. Je tiens à conserver cette logique et cette identité".

Autres nominés : Marc Moret (Loiretech) et Sabine Tertre (Air Support)

Prix du jury : Marc Moret, Loiretech

Marc Moret a fondé le groupe Loiretech en 1988, un groupe spécialisé dans l'outillage pour pièces composites et aujourd'hui composé de plusieurs filiales. Il enregistre un chiffre d'affaires de 15 million d'euros. Le jury a mis en valeur le parcours de Marc Moret, ancien du secteur de l'automobile (il a passé plusieurs années chez PSA), qui a suivi son goût pour entrepreneuriat : il a racheté deux sociétés qu'il a fusionnées pour créer Loiretech et s'imposer sur le marché de l'aéronautique. Airbus, Bombardier, Safran et Daher font partie de ses clients.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :