Comment le nouveau directeur du CHU de Toulouse va défendre le dossier protonthérapie

 |   |  913  mots
Raymond Le Moign dirige le CHU de Toulouse
Raymond Le Moign dirige le CHU de Toulouse (Crédits : Rémi Benoit)
Raymond Le Moign dirige le CHU de Toulouse, le 4e de France, depuis février dernier. Ce proche de Marisol Touraine se défend d'avoir une "ligne directe" avec le ministère de la Santé, mais il est bien placé pour défendre le dossier de protonthérapie. Le dialogue social et le retour des comptes à l'équilibre constituent aussi sa feuille de route pour l'hôpital. Interview.

Quel parcours vous a mené à la tête du CHU de Toulouse ?

J'ai eu un parcours à la fois particulier et assez classique. J'ai commencé ma carrière au centre hospitalier régional d'Orléans comme...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :